Publié le 03.12.2021

C’est la question à laquelle VELUX a tenté de répondre dans le cadre de sa conférence internationale « Build for Life » qui se terminera demain et qui réunit plus de 90 experts du monde entier, dont des architectes, des constructeurs, des ingénieurs, des designers, des urbanistes et autres professionnels du secteur.

Cette conférence s’attaque à de multiples défis du secteur de la construction, en s’appuyant sur une nouvelle façon de concevoir nos lieux de vie, nouveaux et existants. Le projet « Living Places Copenhagen », premier exemple concret de la manière dont le concept « Build for Life » peut être mis en œuvre, sera aussi présenté sur place.

Et si nous pouvions vivre de manière plus durable, plus connectée et plus saine ? C’est l’une des questions fondamentales abordées dans le concept « Build for Life », développé par VELUX et lancé aujourd’hui à l’occasion de la conférence « Build for Life ». Il s’appuie sur un engagement fort de la marque visant à démontrer comment il est possible de construire de manière durable et de créer des lieux de vie favorisant davantage le bien-être et la santé.

Le concept part du principe que la façon dont nous construisons aujourd’hui a un impact considérable sur les personnes, ainsi que sur les écosystèmes qui nous entourent. Il fournit une boussole aux concepteurs, aux urbanistes et aux professionnels du bâtiment, ainsi que des suggestions sur la manière de répondre à certains des défis les plus urgents auxquels nous sommes confrontés :

  • Environnement: Les bâtiments sont à eux seuls responsables d’environ 39 % des émissions mondiales de CO2 et 40 % de la population mondiale a besoin de nouveaux logements (PNUE, 2015), alors que nous devons atteindre des émissions nettes nulles avant 2050 pour enrayer la crise climatique. En utilisant des matériaux à faible impact et en se concentrant sur l’ACV (Analyse du Cycle de Vie) d’un bâtiment, nous pourrions répondre à la demande de logements supplémentaires sans épuiser les ressources de la Terre.
  • Santé: Nous passons jusqu’à 90 % de notre temps à l’intérieur, mais nous ne parvenons pas à créer un climat intérieur sain en appliquant une logique universelle à nos bâtiments et en faisant des compromis sur la qualité des matériaux de construction. En appliquant des principes d’hygiène intérieure et en utilisant des matériaux sains, nous pouvons créer des bâtiments qui ne se contentent pas de nous rendre moins malades, mais qui nous aident aussi à être en meilleure forme.
  • Accessibilité financière : 2,5 milliards de personnes supplémentaires devraient vivre dans les villes d’ici 2050. Parallèlement, on remarque mondialement une augmentation substantielle et régulière des prix du logement, rendant celui-ci inabordable pour les personnes qui en auraient le plus besoin. En concevant un environnement bâti axé sur l’accessibilité financière dès la conception, le logement partagé et les nouvelles études de viabilité, nous pourrions débloquer des possibilités de logement pour les personnes qui en ont le plus besoin.
  • Communauté: Bien que nous vivions plus près les uns des autres et que nous soyons plus connectés que jamais, nous nous sentons aussi plus seuls, plus anxieux et plus stressés. Au Danemark, par exemple, une personne sur cinq aspire à appartenir davantage à une communauté et à développer ce sentiment d’appartenance. En concevant un environnement bâti qui favorise la communauté par le partage, la participation, l’identité et la sécurité, nous pourrions accroître le bien-être et améliorer la santé globale tout en réduisant l’anxiété, la solitude et le stress.

« Les maisons et les communautés devraient être centrées et pensées sur des principes de conception sains et régénérateurs afin d’être conçues à la fois pour les individus et la planète. Build for Life est plus qu’un concept de conception, c’est une façon de penser et de vivre, » explique Lone Feifer, Director of Sustainable Buildings du Groupe VELUX.

« Build for Life » est une approche régénératrice pour notre futur environnement bâti

VELUX lance « Build for Life » dans le cadre de l’extension de sa stratégie de développement durable et en tant que contribution au SDG11 (Sustainable Development Goal) des Nations Unies (villes et communautés durables), portant ses plus de 18 années de meilleures pratiques en matière de bâtiments durables à un niveau supérieur.

Le concept est développé via un Compass Model, décrivant sept moteurs stratégiques – la flexibilité, la qualité, l’environnement, la santé, la communauté, l’aspect local, l’accessibilité financière – pour guider le processus de construction et de développement. Ces facteurs permettent aux collaborateurs de tous les secteurs de suivre un cadre simple et ouvert pour développer et transformer les bâtiments de l’avenir.

« Build for Life » va au-delà de la conception en façonnant un nouveau langage commun et un mode de pensée destiné à l’ensemble du secteur, alimenté par la ferme conviction que ce n’est qu’en travaillant ensemble dans tout le secteur que nous pourrons créer des lieux de vie plus sains et plus durables pour tous.

Le Compass Model a été créé en partenariat avec EFFEKT Architects, MOE Engineers, LeaderLab et le Groupe VELUX. Il est conçu comme une plateforme de partenariat et invite d’autres partenaires partageant les mêmes visions à impulser le changement dans l’environnement bâti.

Guider par l’exemple : Principles for Living Places
Pour montrer comment construire de manière durable, le Groupe VELUX, avec ses partenaires EFFEKT architects et MOE engineers, a développé cinq principes pour des exemples pratiques. Ces principes partent d’un point de référence typique du marché et décrivent les différentes améliorations et réductions par rapport à celui-ci. Les principes sont les suivants : sain, évolutif, partagé, simple et adaptatif.

Living Places Copenhagen sera le premier exemple concret et la première vitrine de la manière dont le concept « Build for Life » peut être mis en œuvre, afin de donner de l’inspiration et de l’élan à de nouvelles solutions pour la construction et l’habitat du futur. Ce prototype est prévu dans le centre de Copenhague, à « Jernbanebyen », une ancienne zone d’ateliers ferroviaires. Il est imaginé, conçu et développé en partenariat entre EFFEKT Architects, MOE Engineers, Enemaerke & Petersen Contractors et le Groupe VELUX. Inauguration prévue en 2023…

Pour plus d’informations : www.velux.com ; https://www.effekt.dk/

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.