Publié le 22.10.2021

« Institution Building » une expo montrée au Civa encore jusqu’au 7 novembre, opte pour un format résolument expérimental. Suivant une logique séquentielle, l’exposition se développe de semaine en semaine, ajoutant élément après élément, pour présenter l’institution comme un cadavre exquis – un organisme en perpétuel changement, qui remet constamment en question et légitime sa raison d’être. « Institution Building » présente et questionne les différentes composantes d’un musée – non seulement les parties les plus visibles (comme l’exposition, l’hospitalité, le format), mais aussi les parties moins publiques, souvent cachées (comme les archives, l’administration, la maintenance).

« Institution Building » a débuté avec des lignes blanches posées au sol, quelques socles, une performance, une conférence et un drone. Un prologue d’exposition qui donnait peu à voir, à l’exception de son interrogation principale portant sur les pratiques institutionnelles. Semaine après semaine, au fil des séquences qui se sont succédées, l’espace s’est étoffé, dévoilant et explorant chaque fois de nouveaux paramètres et éléments parmi ceux qui composent une institution culturelle.
Le CIVA est tout autant un espace de représentation qu’un lieu de production. « Institution Building » propose aux visiteurs une mise à nu de ses processus et de son mode de fonctionnement : du montage à la maintenance. Fragmentaire lors de son ouverture, l’exposition ne sera enfin complète qu’au moment où celle-ci fermera ses portes au public.

« Institution Building » est le premier projet initié par le nouveau directeur artistique, Nikolaus Hirsch, et s’inscrit au début d’une phase de transition durant laquelle le CIVA organise son déménagement à Kanal en 2024. Le projet peut se comprendre comme un travail d’autoréflexion d’une institution en transformation et un questionnement plus général sur le rôle des institutions culturelles.

Info sur www.civa.brussels

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter