Publié le 24.12.2019

En juin 2018, le bouwmeester flamand lançait un appel à candidatures pour l’extension, la rénovation et la restauration de l’opéra de Gand. Les résultats ont été annoncés hier : c’est le bureau Londonien DRDH Architects qui a remporté cet appel.

Le bâtiment de l’Opéra, situé en plein cœur de Gand, date de 1840 et a été partiellement restauré en 1993. Étant donné qu’il ne répondait plus aux exigences et normes techniques contemporaines, l’Opera Ballet Vlaanderen, la Ville de Gand et le Gouvernement flamand se sont associés afin de rechercher ensemble une équipe pour élaborer un masterplan. Celui-ci devait apporter une dimension multidisciplinaire au bâtiment et devait développer une vision non seulement pour le site de l’opéra (comprenant une salle de théâtre, des coulisses, des salons, des bureaux et ateliers pour le personnel), mais aussi pour l’ancien bâtiment annexe du Ministère de la Justice sur la Koophandelsplein. L’enjeu principal de ce masterplan était la création d’un véritable centre d’arts du spectacle et de musique, mis à disposition de plusieurs partenaires culturels, et ce, à l’aide d’une architecture réfléchie et durable entrant en dialogue avec ce précieux patrimoine.

Les 5 bureaux retenus par l’équipe du Vlaams Bouwmeester étaient Atelier Kempe Thill, DRDH Architects, Bennetts Associates, Happel Cornelisse Verhoeven – Julian Harrap Architects, et OMA Office for Metropolitan Architecture. « Tous des bureaux étrangers », pointait Sofie De Caigny, directrice de l’Institut d’Architecture Flamand (VAI) dans De Standaard le 28 novembre 2018.

Hier, le gouvernement flamand a annoncé que son choix s’était porté sur le bureau Londonien DRDH Architects, fondé par Daniel Rosbottom et David Howarth. Pour ce projet, ils se sont associés à BAS (Bureau voor Architectuur en Stabiliteit) de Dirk Jaspaert situé à Louvain. Leur projet s’articule autour d’une cour, publique, menant à une tour avec un atrium. Cet espace ouvert sera accessible à la fois par une galerie couverte, qui deviendra l’entrée du grand public, et par un chemin piétonnier le long de l’eau à l’arrière du bâtiment.

La grande salle d’opéra sera restaurée pour plus de confort et une meilleure acoustique. Pour ce faire, DRDH travaillera en collaboration avec Arup, spécialiste en acoustique. Un deuxième théâtre, plus petit, viendra s’ajouter, qui pourra être utilisé pour de plus petites productions.

DRDH s’est fait connaître notamment grâce à la réalisation de la salle de concert de Bodø en Norvège. En 2016, le bureau avait également remporté le concours pour l’extension et la rénovation du Bourlaschouwburg à Anvers, en collaboration avec Julian Harrap Architects. Ils ont également réalisé quelques autres projets en Belgique, dont les maisons et logements sociaux situés à Aarschot, livrés en 2012.

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter