Publié le 25.09.2019

Des milliers de dominos qui culbutent, des centaines d’architectes, des dizaines de débats et d’événements : le festival de l’architecture s’est posé à Gand samedi dernier et, pendant une semaine, célébrera la dynamique de l’espace (non) construit grâce à une collaboration entre le VAi, le Stadbouwmeester de Gand et le centre d’arts Vooruit.

Lors des festivités du week-end inaugural a eu lieu le projet artistique Dominoes, qui a alimenté beaucoup de conversations : un tomber de dominos oversize long de deux kilomètres, traversant toute la ville et dont le spectacle a rassemblé les habitants des différents quartiers, tous âges et cultures confondus. La Journée de l’Architecture, qui avait lieu dimanche et s’adressait traditionnellement à la fois aux architectes et au grand public, a elle aussi attiré des milliers de personnes. Mais ce festival tente également de toucher les décideurs et, par des débats, des expositions et des discussions, de mettre de nouveaux thèmes à l’ordre du jour dans le but de promouvoir la qualité de l’espace bâti.

Peter Vanden Abeele, le Stadsbouwmeester gantois, et son équipe, y apportent tout leur soutien. Peter Vanden Abeele : « Contrairement à ce qui se passe par exemple à Amsterdam, Londres ou Groningen, qui sont réputées pour leur festival d’architecture, nous n’avons absolument aucune expérience dans l’organisation de festivals. Nous avons sauté dans la grande profondeur parce qu’un festival nous semble être le format idéal pour présenter notre travail à un public élargi tout en rassemblant les partenaires stratégiques autour d’un dialogue constructif sur l’avenir de la ville. »

C’est dans ce but que le bouwmeester présente chaque jour une des chambres de concertation qu’il organise régulièrement. La première sera la Chambre de Conception, un espace de dialogue pour imaginer l’avenir de la ville via la conception et les études par le projet. En collaboration avec l’asbl Archipel, la Team SBM a sélectionné les meilleurs projets d’étudiants à Gand et pour Gand de l’année dernière, et les expose à l’AC Portus, au dixième étage de l’ancienne tour Belgacom. Les projets proviennent des facultés d’architecture de la KULeuven, l’Ugent et l’ETH Zurich.

Mardi, le Stadsbouwmeester a emmené le Collège des Échevins gantois et l’équipe de management dans un cyclotour sur la thématique du festival Verbind de Stad! (litt. Relier la ville !), un parcours entre les ceintures de la ville aux 19e et 20e siècles conçu pour illustrer les défis et les thèmes qui se présenteront à la ville de Gand lors de la prochaine législature. Grâce à des arrêts dans des lieux stratégiques, les participants ont pu contribuer à composer un agenda et entrer en discussion sur ces sujets.

Le mercredi était placé sous le thème des chambres de qualité. En effet, Gand n’est pas la seule ville qui a recours à l’organe des « Chambres de qualité » pour un accompagner les projets et donner des avis de qualité. Citons pour exemple Anvers et sa Commission de la Prospérité, Malines et Alost qui ont récemment créé une Chambre de Qualité, Ostende qui possède désormais son Stadsatelier (litt. Atelier de la ville), et d’autres villes flamandes telles que Louvain et Roulers qui envisagent la mise en place d’un format similaire. Une présentation et une table ronde privilégiant la discussion rapprochent ces ambitions.

En collaboration avec le VAi et Vooruit, le stadsbouwmeester organise jeudi au Vooruit une journée d’étude consacrée à l’architecture et aux liaisons, où on verra défiler des intervenants internationaux de premier plan tels que le bureau londonien Assemble Studio, des collègues stadsbouwmeester d’autre villes, des instituts de recherche, différents résidents impliqués dans l’atelier urbain du Vooruit, des constructeurs et makers de la ville de Gand, ainsi que de simples Gantois. En soirée aura lieu un débat public intitulé « Aan tafel » (litt. à table) où Peter Vanden Abeele et Sofie De Caigny alimenteront le débat avec différents invités qui traiteront des interventions visant à créer des liaisons dans la ville.

Vendredi sera placé sous le signe de la bonne maîtrise d’ouvrage et des procédures de désignation des concepteurs. La Team SBM présentera à un public de professionnels la nouvelle ligne de conduite pour la sélection. Par une discussion avec d’autres intervenants tels que le Maître Architecte bruxellois Kristiaan Borret, Kati Lamens (NAV) et Jeroen de Willingen (Stadsbouwmeester de Groningen), au-delà de vouloir créer une base pour cette ligne de conduite, le bouwmeester espère que les autres l’adopteront également dans leurs procédures de sélection.

La semaine de festival se terminera par une conférence d’Assemble Studio en collaboration avec l’asbl Archipel et une super fête de clôture au Vooruit.

Le programme complet se trouve sur https://festivalvandearchitectuur.be

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter