A+ reporte tous les événements prévus ces prochaines semaines suite aux mesures prises par les autorités afin de contrer le coronavirus. PLUS D’INFO.

Jan de Moffarts et Steven Bosmans collaborent occasionnellement depuis plusieurs années déjà, mais ce n’est que depuis l’an dernier que Bosmans est officiellement à la barre de JDMA. Le bureau se cherche encore un nouveau nom.

L’attachement des projets à un contexte patrimonial constitue un pilier important pour JDMA, comme le prouve la restauration de l’auvent en acier de l’ancienne Gare maritime de Tour & Taxis, un projet réalisé conjointement par Jan de Moffarts et Bureau Bouwtechniek.

À l’invitation du maître-architecte bruxellois, JDMA collabore actuellement avec Ouest sur un concours pour un nouveau centre culturel : la rénovation de la Maison du peuple à Anderlecht, une intervention dans un bâtiment à valeur historique.

Ce qui caractérise JDMA, c’est l’importance que le bureau accorde à la conception, alors que pour beaucoup, le projet serait traité comme un simple dossier de restauration. « Le patrimoine n’est pas une donnée intangible visant à tout préserver à tout prix, explique Jan de Moffarts. Ce qui nous intéresse, c’est surtout l’avenir d’un bâtiment, d’une structure, davantage que son passé. » Une ambition qui devient réalité dans leur projet de restauration et de nouvelle construction du presbytère de Brussegem, actuellement en cours d’exécution.

Infos pratiques

26 mars 2020, 19:00
Galerie Opera – Espace ULg,
Place de la république française 41, 4000 Liège
En anglais/français

Coproduction: A+ Architecture in Belgium, Vlaams Architectuurinstituut, Faculté d’Architecture de l’Université de Liège

Soutien: Fédération Wallonie-Bruxelles, Vlaamse Overheid

Etudiant ou stagiaire ?

Abonne toi à A+ pour 59€ ! Tu recevras 4 numéros classiques et 2 hors-séries.

Plus d'info

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter