Publié le 03.05.2021

La pédagogie développée par le Collège Da Vinci à Perwez repose sur le principe des « intelligences multiples » avec un apprentissage dynamique sur mesure pour chaque élève. Une pédagogie qui transparaît également dans l’architecture et le fonctionnement de la nouvelle construction et du projet de rénovation.

L’architecte Nathalie Vigneron (ARTER Architects) et la chef de projet Ariane Pensis nous expliquent la genèse du nouveau bâtiment et la place spéciale réservée aux matériaux d’Etex.

Extension et travaux de rénovation

Le Collège Da Vinci a connu une forte croissance ces dernières années et compte aujourd’hui plus de 500 élèves. Les anciens bâtiments de 1968 devenant trop petits, il a donc lancé un concours pour la construction d’un nouveau bâtiment scolaire en 2017. Dans son projet, le bureau ARTER Architects a dessiné vingt nouvelles classes, deux labos, un local artistique, une bibliothèque de 250 m² et une salle de sport multifonctionnelle. Les bâtiments existants ont aussi fait l’objet d’une attention toute particulière.

« Le bâtiment phase 1 est opérationnel depuis mi-janvier, tandis que la phase 2 le sera complètement après les vacances de Pâques. Les élèves ont déjà pris possession du nouveau bâtiment. Nous allons maintenant poursuivre avec la troisième et dernière phase qui consiste en la rénovation du bâtiment existant, avec la réorganisation du centre administratif actuel, la rénovation du réfectoire et en la construction d’une salle de sport multifonctionnelle. Cette troisième phase sera elle-même divisée en plusieurs étapes, la fin de la première étant prévue pour décembre 2021 », explique Ariane Pensis.

La couleur, élément central

« Notre volonté, dès le départ, était de travailler avec des façades dynamiques et colorées. D’un autre côté, nous trouvions aussi très important que le bâtiment se fonde dans le paysage, raison pour laquelle nous avons travaillé avec deux palettes de couleurs différentes : une pour les façades extérieures (côté riverains) et une pour les façades intérieures (dans l’enceinte du collège). Les panneaux [tectiva] d’EQUITONE utilisés côté extérieur ont des couleurs beaucoup plus douces, comme le beige, le brun clair et la terracotta. Les panneaux [pictura] d’EQUITONE utilisés pour les façades à l’intérieur de l’école ont par contre des couleurs très vives. Nous sommes partis des couleurs présentes dans l’environnement, comme le rouge, le beige et le brun, et avons complété cette palette de couleurs complémentaires comme le bleu, le jaune, le vert et l’orange. Nous avons opté sciemment pour de la couleur pour apporter de la fraîcheur et du dynamisme au projet et aux façades, pour égayer l’ensemble et pour établir un lien avec les méthodes d’enseignement actif du collège.

Le rez-de-chaussée est beaucoup plus coloré que les étages. On joue avec la dynamique pour éviter que le bâtiment n’ait l’air trop massif. Les espaces extérieurs communs ont été dessinés en fonction de leur utilisation future, dans le but de stimuler l’imagination des étudiants », ajoute Nathalie Vigneron.

Un rêve devenu réalité grâce à un beau travail d’équipe

« Dans l’ensemble, nous avons rencontré que très peu de problèmes. Nous avons toujours prêté une oreille attentive et tenu compte des avis de chacun. Ce projet est le fruit d’un vrai travail d’équipe. Nous avons opté résolument pour une approche intégrée entre architectes, chef de projet, entrepreneur et école. Les réunions ont servi à parler des éventuels problèmes, questions et doutes. Et grâce aux excellentes communications entre toutes les parties concernées, nous sommes parvenus à une exécution optimale. J’espère que la bonne énergie que nous avons mise dans le projet se voit clairement dans l’architecture. Notre but ultime était que notre projet inspire les étudiants pour qu’ils gardent de fantastiques souvenirs de leur passage au collège », déclare Nathalie Vigneron.

Revêtement extérieur de la gamme Etex

Nathalie Vigneron : « Pour le revêtement extérieur du bâtiment, nous avons travaillé avec différents produits de la gamme Etex. Pour les façades principales, nous avons utilisé les panneaux de façade EQUITONE [tectiva] et [pictura]. Pour les toitures, nous avons choisi les ardoises de Cedral.

Nous avons beaucoup pensé à la durabilité des matériaux. Pour les écoles, nous cherchons vraiment des matériaux qui évoluent bien dans le temps et qui auront encore le même aspect dans dix ans qu’aujourd’hui. Ils doivent être faciles à entretenir et résister aux UV et à la pluie. Nous avons donc décidé ensemble de recouvrir toutes les façades avec des panneaux en fibres-ciment. Ce matériel résiste très bien aux différentes conditions météorologiques, aux UV et aux chocs. Même chose pour les toits. Et c’est comme ça que nous avons opté pour les ardoises présentes dans l’assortiment Etex. »

Première expérience fantastique avec Etex

« Une de mes meilleures amies travaille chez Etex et c’est grâce à elle que j’ai découvert le matériau et que nous l’avons utilisé de cette manière pour ce projet. C’était la première fois qu’ARTER travaillait avec des produits Cedral et EQUITONE d’Etex et ça a été une première expérience très agréable que nous n’hésiterons pas à réitérer !

Pour l’exécution du projet, nous avons fait appel au soutien technique d’Etex. Notre personne de contact nous a accompagnés et donné des conseils tout au long du projet, de la conception à l’exécution. Des conseils qui ont à coup sûr amélioré le projet », conclut Nathalie Vigneron.

www.equitone.com

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter