Publié le 28.04.2020 | Bart Tritsmans

En 2014, l’année de sa création, le bureau Felt architecture & design a remporté l’Open Oproep pour une école primaire à Zarren. Ils ont réuni deux sites scolaires en un seul bâtiment comprenant neuf classes, un réfectoire et une salle de sport. Felt a finement analysé l’environnement flamand typique et créé une école qui s’intègre avec sobriété dans son contexte, tout en surprenant au moment opportun.

Le centre du village de Zarren, situé dans le Westhoek, est formé par l’intersection de deux axes de liaison. L’aspect général du village est défini par l’architecture de la reconstruction des années 1920 : un ruban de maisons en briques aux toits en tuiles rouges. Des lotissements ont poussé autour du centre et la campagne s’étend au-delà avec ses vieux moulins, une colline, une vallée parcourue d’un ruisseau bordé de peupliers noueux et de saules têtards, des granges en béton et tôle ondulée. Un nouveau bâtiment scolaire est sorti de terre sur une seconde ligne de construction le long de la voie de liaison, près du lotissement situé à l’arrière. Felt s’est inspiré du pot-pourri typique des constructions flamandes pour concevoir une école faisant le lien entre le tissu du village qui a grandi de manière organique, les lotissements et la nature.

Menant de l’église à la nouvelle école, un sentier non pavé se faufile entre les bâtiments, les annexes et quelques potagers isolés par des dalles en béton. Ce sentier permet aux enfants de rejoindre l’école à partir de la place du village sans qu’ils soient exposés au trafic routier. En implantant la nouvelle école à l’extrémité de la parcelle, entre les bâtiments scolaires et les logements sociaux qui doivent encore être construits, Felt aménage un vaste espace de jeu qui donne le sentiment d’être une seconde place de village. Aux limites de la parcelle, Felt fait passer le sentier le long du bâtiment scolaire, créant ainsi une nouvelle liaison cyclable entre le village et les lotissements.

En plus des liaisons physiques avec l’environnement, Felt adapte également l’aspect du bâtiment à son contexte. Les façades transversales se composent d’une bande de béton gris foncé et d’une bande d’ardoises ; les façades longitudinales, quant à elles, en béton rose et briques de couleur sable, sont surmontées d’une toiture en tuiles rouges. De cette combinaison de couleurs et de matériaux très reconnaissables se dégage une certaine ironie. Le bâtiment ressemble presque à un nuancier de douces teintes de pierre planté au milieu du lotissement, des toitures rouges du centre et des hangars en béton gris qui ponctuent les prairies. Les détails sont très épurés. Tous les éléments sont dans le même plan ; les bords et les angles sont finement définis.

À Zarren, les discussions quant à la palette de couleurs vont toujours bon train, mais la conception et l’exécution des classes et des espaces communs sont de qualité et témoignent d’un souci poussé du détail. L’entrée, et plus encore dans le contexte d’une école primaire, est théâtrale – au sens positif du terme. Lorsque, venant du village, on approche de l’école, le premier élément à se faire remarquer à travers la grande fenêtre est l’escalier en béton rose finement détaillé. Il constitue l’articulation entre les deux ailes du bâtiment. Côté paysage, s’étend une aile composée de deux étages de classes. Celles situées à l’étage sous la toiture en double bâtière offrent un sentiment d’espace royal par la hauteur de plafond qui culmine à cinq mètres et grâce aux grandes fenêtres donnant sur le paysage environnant. Les « classes jardin », quant à elles, s’ouvrent sur une terrasse et sur le jardin de l’école au moyen de fenêtres coulissantes.

Les détails ludiques et le niveau de finition révèlent à quel point les architectes ont pris plaisir à la conception de l’ensemble. Le mobilier fixe a été conçu par Felt. Les profonds encadrements de fenêtres créés par les placards, tout comme les porte-manteaux et les portes des armoires, sont garnis de plaques en métal servant de paroi magnétique. La sobriété des matériaux – béton gris, multiplex clair et plaques de plâtre perforées garantissant une excellente acoustique dans l’école – est complétée dans chaque classe par un sol de couleur vive et une couleur d’accentuation. Dans l’une des classes, par une fenêtre descendant jusqu’au sol, les enfants qui travaillent sur une tablette ont vue sur un paysage de potagers et de prairies ; dans une autre, un banc est intégré à l’encadrement de fenêtre.

Dans la deuxième aile, les espaces communs ont été mûrement réfléchis. Le réfectoire, qui monte jusqu’au faîte, offre un côté très convivial grâce aux suspensions, au sol en béton rose et au bar en terrazzo. Dans cet espace, la véritable trouvaille réside dans le fait que le réfectoire a été posé en mezzanine au-dessus des vestiaires formant un tout avec la salle de sport. À son point culminant, la salle de sport verte, avec ses lignes et détails blancs, atteint huit mètres. Deux portes dont l’extérieur est revêtu d’acier galvanisé s’ouvrent comme les portes d’une grange sur l’espace de récréation et relient entre eux tous les espaces communs de l’école : le réfectoire, la salle de sport, l’espace de jeu et la galerie couverte – celle-ci faisant le lien avec l’ancienne école. Par ce projet, Felt a fait naître une relation physique et mentale entre le village, les lotissements et la nature, en créant un environnement d’apprentissage particulièrement qualitatif pour les utilisateurs.

Architect Felt architectuur & design
Website felt.works
Official project name De Linde
Location Zarren
Programme Primary school with sports hall

Procedure Competition (Open Call)
Client Municipality of Kortemark
Lead contractor Vuylsteke Eiffage
Landscape architect Studio Basta
Structural engineering BAS (Dirk Jaspaert)

Services engineering HP engineers (Henk Pijpaert)
Sustainability HP engineers (Henk Pijpaert)
Acoustics Daidalos
Completion December 2018
Total floor area 1,980 m2

Budget € 3,300,000 (excl. VAT and fees)
Suppliers Reynaers (window frames), Forbo (linoleum floors)

A+279 Schools

Commandez votre exemplaire ou abonnez-vous à partir de 59 € / an !

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter