Publié le 22.02.2021 | Texte: Edith Wouters | Photos: Dieter Van Caneghem

A+288 The Housing Experiment

Cet article est disponible dans son entièreté dans A+288 The Housing Experiment. Commandez votre exemplaire ou abonnez-vous à A+ pour ne manquer aucun numéro !

De loin, on pourrait se croire devant un petit hameau historique en bordure de la pittoresque petite ville de Lo, au milieu des prairies d’un paysage de polders. Cinq habitations jumelles reliées entre elles par un mur en briques, autour d’un jardin collectif. Ces habitations sociales ont été conçues par Architectenbureau Bart Dehaene de manière à s’inscrire dans l’ADN du village.

Une ruelle carrossable prend forme avec la présence de six habitations similaires qui leur font face. Le mur bas qui sépare les deux massifs volumes d’habitation à toitures mansardées emmène le regard vers l’horizon. Les coins des toits semblent être pliés à la manière d’un origami. Telles des cariatides sculptées, quatre colonnes répartissent les charges de la toiture sur les angles. Les murs en brique jaune caractéristique de la région sont aléatoirement interrompus par des surfaces grises.

Lorsqu’on s’approche, on découvre les détails des colonnes. Une mésange charbonnière s’est furtivement aventurée sur le rebord d’une coupelle pour s’abreuver. Quelques plantes sont suspendues à une autre colonne. J’imagine déjà comment, par une chaude nuit d’été, à la lueur de bougies plantées dans les trous d’un des disques plats, les voisins se retrouvent un verre à la main pour partager des moments de convivialité. Ici, la rencontre et la culture de l’habitat priment sur l’individuel.

À l’arrière s’ouvre une pelouse collective accessible à tous, simplement séparée des jardins privatifs par une petite clôture en châtaignier. D’un côté, on a vue sur une grande

étendue dégagée, et, de l’autre, sur le clocher de l’église. Un bâtiment simple, d’aspect agricole, en planches lasurées en noir, abrite les voitures. Avec quelques remises situées derrière le muret du jardin, ce bâtiment rétrécit l’accès à une zone intérieure, créant ainsi une certaine intimité sans dresser de délimitations trop nettes.

Ce hameau, qui n’a rien d’historique, est un ensemble contemporain de seize habitations sociales livrées au début de cette année. Ce projet semble construit en parfaite conformité avec l’ADN du village de Lo. Les habitations jumelles s’inspirent selon toute vraisemblance d’une maison mansardée typique qui existait jadis dans la rue. On pourrait s’étonner de ce que le projet fasse référence à un dessin de l’architecte suédois Sigurd Lewerentz pour un projet d’habitations reliées par un mur bas.

Les bâtiments situés aux angles de la parcelle, où se trouvent les fameuses colonnes, sont des habitations sociales proposées à la location tandis que les autres maisons doubles ont été mises en vente. À l’intérieur, elles offrent toutes la même générosité. L’étage sous toiture permet facilement d’installer une chambre supplémentaire et de disposer d’un grenier. Les fenêtres de toit ont été judicieusement positionnées pour que la lumière pénètre loin dans la maison par les escaliers. Les maisons d’angle mises en location comptent une pièce de moins que les autres, mais l’aménagement insolite des angles des maisons de coin et les limites de propriété adoucies entre domaines privés et collectifs renforcent le sentiment d’espace. L’ouverture de ces angles permet par ailleurs aux habitants de bien voir la rue du hameau.

[…]

Architect Architectenbureau Bart Dehaene
Website bartdehaene.be
Official project name Sociale woningen Schaerdeke

Location Lo-Reninge
Programme New residential area of 16 social housing units within the historical context of Lo
Procedure Competition

Client Woonmaatschappij Yzer & Zee
Structural engineering Sileghem & Partners
Sustainability Bureau E-Norm
Artistic intervention Dirk Zoete (design columns)

Completion 2019
Total floor area 2,023 m2
Budget € 2,730,000 (excl. VAT and fees)
Product/supplier Steenbakkerij Desta (facing bricks)

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter