Publié le 30.11.2020

Existenzminima sert de plateforme de diffusion d’inventions spatiales conçues par les architectes belges Louise de Froidmont et Dimitri Stassin pour habiter l’espace contemporain. Existenzminimum n° 1 est né dans le contexte nébuleux et incertain de la pandémie Covid-19, et est alimenté par des réflexions sur le partage inéquitable des ressources spatiales, essentiellement causé par la propriété foncière. Les architectes ont voulu poser une question: et si, dans le monde de demain, travailler ne signifiait plus nécessairement occuper un poste de travail fixe sur une plate-forme de bureau à ventilation mécanique dans une mégalopole? Et si, dans le monde de demain, le grand air devenait l’espace, accessible à tous, d’une existence humaine libérée de la dualité entre travail et vacances? La performance a consisté à transformer les 4,35 m2 d’un véhicule utilitaire Volkswagen T5 en bureau, chambre, salle à manger, cuisine, salon et salle de bain nomade pour deux personnes en explorant méticuleusement l’échelle de dimensionnement minimorum.

Ce projet 100% open access, réalisé et conçu par ses habitants, vise à porter l’ambition de cette «performance artistique de vivre» à celle d’un Gesamtkunstwerk **.

Architecte Existenzminima
Website existenzminima.be
Nom officiel du projet Existenzminimum n°1
Localisation Bruxelles, Belgique
Programme Micro-logement/bureau.
Procédure commande
Client Existenzminima
Date de livraison 05/20
Surface totale 4.35m²
Budget 9088€

Source : © Existenzminima

Vous avez réalisé un projet dans le courant de ces deux dernières années que vous souhaitez partager avec nous ? N’hésitez pas à nous l’envoyer via ce formulaire. Votre projet sera peut-être le prochain ‘Projet à la une’!

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter