Publié le 03.12.2021 | Texte: Pieter T’Jonck | Photos: Antoine Richez (Goffart Polomé)

A+290 Domesticating Public Space

Cet article est disponible dans son entièreté dans A+290 Domesticating Public Space. Commandez votre exemplaire ou abonnez-vous à A+ pour ne manquer aucun numéro !

Qu’il s’agisse de bâtiments publics, de bureaux, d’écoles ou de tribunaux, nous finissons petit à petit par trouver normal que les pouvoirs publics exigent une certaine qualité architecturale. Ces mêmes pouvoirs publics gèrent par ailleurs de nombreux bâtiments utilitaires, comme les hangars à sel des services d’épandage. Pour ce genre de bâtiments, personne ne semble considérer que la qualité soit importante. Alors que c’est tout le contraire ! C’est ce que démontre le hangar à sel conçu par RGPA (Goffart Polomé Architectes + Reservoir A) et Ney Wow à Houffalize. Il est malheureusement désolant de constater que les services publics se sont efforcés de gâcher le travail des concepteurs une fois qu’ils ont eu le dos tourné.

Un hangar à sel, cela sert à stocker le sel à épandre sur les routes en hiver. Pour cela, un espace de hauteur suffisante fermé sur trois côtés et surmonté d’un toit suffit. Les véhicules d’épandage vont et viennent par le quatrième côté, ouvert. Il faut toutefois disposer de la hauteur requise – en l’occurrence, environ 8 mètres. Le côté ouvert du bâtiment doit également être doté d’un auvent pour éviter que la pluie, en chassant, n’arrose les stocks. C’est tout ce qu’il faut, sans plus. Pour un architecte, cela ne semble pas être une mission permettant de récolter beaucoup de lauriers. Pour l’appel public d’offre de conception et réalisation (Design and Build) lancé par la Région wallonne pour un hangar de ce genre à Fontenaille, dans l’entité d’Houffalize, seuls deux candidats se sont manifestés. L’un d’eux était une association constituée par RGPA (Reservoir A et Goffart Polomé Architectes), Ney Wow (le département structures bois du bureau d’ingénieurs Laurent Ney) et TS Construct.

Ils ont remporté le marché avec une construction en bois alliant une sobriété extrême à un design intrigant. « Au départ, l’administration “Équipements et Transport” a vu d’un œil

bizarre notre approche et notre choix de matériaux. Nous avons toutefois gagné leur confiance grâce à une conception extrêmement précise et économique », se souvient Brice Polomé. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils ont répondu à l’appel d’offres. « Pour nous, les bâtiments utilitaires méritent également qu’on s’intéresse à leur design. Ils participent tout autant à la qualité du contexte. » C’est évidemment aussi le cas à Fontenaille. Dans ce hameau à peine plus grand qu’un mouchoir de poche, chaque nouveau bâtiment redessine immédiatement l’ensemble. Les baraquements existants du service d’entretien des routes témoignent du fait que le chaos guette en permanence.

Du point de vue de la clarté et de la simplicité de construction, ce projet décroche en effet la timbale. Le leitmotiv de Brice Polomé, c’est la « frugalité », la sobriété, déclinée ici en mode spartiate vu l’étroitesse des budgets. À l’intérieur du périmètre des vieux murets de retenue existants, une dalle en béton lissé a été coulée en guise de fondations. Il n’a pas fallu faire de terrassements: la dalle suit la pente naturelle du terrain. Cela permet à la pluie d’être immédiatement drainée d’un seul côté. Sur ce plateau est posée une marge périmétrique biseautée, entourée de pieds qui dépassent. L’ensemble constitue un socle empêchant l’humidité ascensionnelle de se propager dans la construction en bois.

[…]

Architect RGPA (Goffart Polomé Architectes + Reservoir A)
Structural engineering Ney & Partners – Ney Wow

Website goffart-polome.com reservoira.org ney.partners
Official project name Hangar à sel
Location Houffalize

Programme Storage shed for road salt
Client Région Wallonne – Service Public de Wallonie (SPW)
Lead contractor TS construct

Completion December 2020
Total floor area 430 m2
Budget € 265,000 (excl. VAT and fees)

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter