Publié le 17.11.2020 | Texte: Pieter T’Jonck | Photos: Stijn Bollaert

A+286 Structure & Reuse

Cet article est disponible dans son entièreté dans A+286 Structure & Reuse. Commandez votre exemplaire ou abonnez-vous à A+ pour ne manquer aucun numéro !

Le projet « De chocoladefabriek » situé dans le village de Nerem, à côté de Tongres, est un petit miracle. L’ancienne imposante chocolaterie, occupée ensuite par une entreprise spécialisée dans la fonte d’étain et l’aluminium, était vide depuis longtemps. Personne ne savait comment la réhabiliter de manière rentable… jusqu’à ce que l’équipe d’a2o architecten ait un trait de génie. Bien que les concepteurs aient buté sur de nombreux problèmes typiques de la réaffectation d’un bien industriel, leur projet fut une réussite sur toute la ligne.

Construite peu après 1900, la chocolaterie était l’une des premières constructions belges en structure béton. Comme la fabrication de chocolat exige une maîtrise très précise des températures, les façades maçonnées étaient en outre constituées d’un triple mur à doubles vides ventilés. C’est pourquoi le bâtiment atteint aujourd’hui encore d’excellentes performances du point de vue de l’isolation. À ce niveau, le bâtiment était pour a2o un véritable cadeau.

Même l’ossature était de qualité, avec des colonnes en béton armé conformes aux normes antifeu actuelles. Seuls les plateaux requéraient une couche ignifuge supplémentaire. Par ailleurs, d’un point de vue technique, le bâtiment permettait également une division en unités d’habitation sans devoir procéder à des adaptations musclées au coût exorbitant. La structure d’origine est donc restée apparente partout, l’ossature nécessitant davantage d’interventions pour la division en habitations. Dans une commune rurale comme Nerem, les appartements n’intéressent pas les gens. Chacun veut sa propre porte de rue, et de préférence un espace extérieur de surcroît. Comment faire pour y parvenir ? Nul ne le savait.

Le complexe se compose en effet d’un bâtiment principal tout en longueur avec, à sa gauche, une tour d’une imposante hauteur frôlant les 30 mètres, ainsi qu’un hangar. Une cave semi-enterrée court sous le corps principal. Au centre se trouve une avancée avec un remarquable hall d’entrée de style Art nouveau et, de part et d’autre, quatre travées de deux étages. Les ailes latérales du bâtiment principal, en revanche, font également 5,5 m de haut au rez-de-chaussée, mais l’étage sous le toit atteint tout juste la hauteur requise pour une habitation.

Il semblait donc évident de diviser le rez-de-chaussée du bâtiment principal en « maisonnettes » avec chacune sa porte d’entrée. La cave, quant à elle, était un garage tout indiqué. Mais ce schéma contrariait le désenclavement des étages. Tout l’enjeu consistait à les organiser grâce à une coursive passant par le toit. Le long de cette coursive, une saillie du toit permet d’accéder par un escalier aux habitations situées en dessous, ce qui permet notamment à la lumière d’y pénétrer. Des terrasses en toiture orientées au sud viennent compléter le tableau.

La tour située à gauche posait un autre problème : chaque plateau était assez grand et haut pour créer un loft spacieux, mais l’étage le plus haut culminait à 25 mètres. Si on y aménageait une habitation, l’ensemble du complexe aurait dû répondre aux normes antifeu imposées aux grands immeubles. Pour contourner ce problème, les concepteurs ont imaginé d’ajouter un sol à un niveau inférieur et de supprimer le sol le plus haut. Les hangars difficilement transformables à gauche du complexe furent finalement laissés tels quels et servent d’espace commun couvert.

[…]

Architect a2o architecten
Website a2o.be
Official project name De Chocoladefabriek
Location Neremstraat, Tongeren
Procedure Direct commission
Client P&P Projects

Programme Awaiting development, the industrial icon temporarily acted as pop-up bar, exhibition space and a venue for cultural programmes. The vision of its temporary function is extended to the realization of the residential project with 70 living units, 2 office spaces and a commercial unit.

Lead contractor Renotec
Landscape architect BuroLandchap
Structural engineering Peeters-Debelder
Services engineering AE+ Engineering
Completion April 2019
Total floor area 13,777 m2

Budget € 9,259,540 (excl. VAT and fees)
Product / Supplier Soprema (roofing), Bega (exterior lighting), Viessmann (heating), Giacomini (energy management).

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter