Édito

Lisa De Visscher - Rédactrice en chef

Lors de la dernière édition de la Biennale d’Architecture de Venise, les architectes Jan De Vylder, Inge Vinck et Jo Taillieu ont remporté avec Gideon Boie et Filip Dujardin le « Silver Lion for a promising young participant » pour leur projet « Caritas ». La remise de ce prix coïncidait avec l’anniversaire de Jan De Vylder, qui fêtait ce jour-là ses 50 ans.

« Jeune » est un concept extensible, et s’agissant des architectes, l’étiquette « prometteur » semble ne pas comporter de date de validité. Entre-temps, on compte en Belgique un nombre appréciable d’architectes dans la quarantaine et la cinquantaine, comme ceux du groupe susmentionné, dont l’œuvre donne le ton dans le discours architectural international. Ces architectes confirmés créateurs de bureaux stables enrichis de talentueux collaborateurs, effectuent désormais des missions de grande envergure et enseignent dans des facultés de renom. Ils n’ont plus vraiment besoin du label « jeune » pour attirer l’attention sur leur travail.

Mais alors, où est le véritable talent qui monte ? Qui sont ces architectes dans la vingtaine et la trentaine, et que font-ils ? Où est la nouvelle génération appelée à reprendre le flambeau ?

Depuis le début de ce millénaire, grâce au travail de pionniers des générations d’architectes qui ont précédé et d’une politique architecturale favorable, on assiste en Belgique à un renouveau totalement inédit de la culture architecturale. Cela crée un environnement propice à l’épanouissement des jeunes talents. Au moment de préparer ce numéro, nous avons pu remarquer au sein de la rédaction combien ces jeunes bureaux sont nombreux et à quel point leur production est diversifiée. Pour opérer une sélection, nous avons uniquement défini des lignes de base. Nous sommes partis à la recherche de ceux qu’on appelle les « millenials », ce groupe d’individus nés dans les années 1980 et 1990 ayant terminé leurs études et vécu leurs premières expériences professionnelles au début de ce siècle. Des architectes qui ont démarré leur bureau dans les fragiles années qui ont immédiatement suivi la crise financière et en plein changement socio-économique où le climat joue un rôle de plus en plus grand. Mais plus encore que l’âge, nous avons pris en compte un cadre de référence commun, une attitude (créatrice) qui, plutôt que dans la forme ou le format du travail accompli, s’exprime dans l’idéologie de la réaction aux défis actuels. Nous avons également tenté de mettre le doigt sur cette période particulièrement intéressante du développement d’un bureau d’architectes où les jeunes débutants, après avoir accompli une série de petites réalisations enthousiasmantes et prometteuses, se voient soudain confier des missions beaucoup plus importantes. Cette période où il importe de ne pas étouffer par un changement d’échelle (trop rapide) la fraîcheur de l’énergie caractéristique des premiers projets. Cette période où on parvient au constat qu’on doit être en mesure de formuler ce qu’on défend.

Nous avons fini par sélectionner 19 projets qui nous semblaient représentatifs des préoccupations de la nouvelle génération d’architectes belges et de leurs conditions de travail. Nous sommes allés à la rencontre d’une trentaine de bureaux pour y trouver de quoi alimenter une série de réflexions que, de leur genèse à leurs modes de représentation et quel qu’en soit le niveau de complexité et de diversité, cette génération tente d’appréhender.

S’il faudra patienter de 20 à 30 ans pour savoir lesquels de ces jeunes loups auront un impact durable sur le paysage architectural belge, aujourd’hui, une chose est sûre : la génération montante ouvre des perspectives inattendues dont la portée va indéniablement très loin.

Lire la suiteRéduire

Sommaire

Editorial           Lisa De Visscher

Who is next?    Lisa De Visscher

LDSRa – Laura Muyldermans, Actiris, Brussels  Lisa De Visscher

Traumnovelle, A6K, Charleroi   Carla Frick-Cloupet

Central – Np2F, iMAL, Brussels Mathias Bouet

TRANS, Ryhove, Ghent   Jolien Naeyaert

Belgian architecture 2.0 Lara Schrijver

B-ILD, Warot, Herent    Birgit Cleppe

LRArchitectes, Collège Notre Dame de la Paix, Erpent       Apolline Vranken

Goffart-Polomé, Crèche les Écureuils, Loverval Pauline Malras

FELT, De Linde, Zarren    Bart Tritsmans

Raamwerk, Youth centre, Lichtervelde Eline Dehullu

We need to take off – and land Pieter T’Jonck

BC architects, Ateliers of Pascale Marthine Tayou, Ghent          Gitte Van den Bergh

Ouest, Le Theatre le Rideau, Brussels    Cécile Vandernoot

Murmuur – Carton123 – ae-architecten, Standaertsite, Ghent  Jolien Naeyaert

vvv – Bloc Paysage, Pocket Parks, Laeken         Bart Tritsmans

When attitudes become form   Veronique Patteeuw

Aslı Çiçek – Jurgen Persijn, ‘Fernand Léger – Beauty is everywhere’, Bozar, Brussels        Eline Dehullu

Gijs Van Vaerenbergh, Labyrint, Genk  Bart Decroos

Bernard Dubois, PNY, Paris       Léone Drapeaud

Representation is the new building?     Victoire Chancel

Nord, La Carosserie, Brussels    Maarten Delbeke

Vers.a, Mexico, Molenbeek      Elodie Degavre

AHA Aurélie Hachez, Jubel, Halle          Eloïse Perrillon

Limited Edition

Cet hors-série existe également en édition limitée, destinée à la distribution à l’étranger. Le contenu du numéro est identique, seule la couverture est différente. Si vous le souhaitez, vous pouvez la commander via notre webshop pour le même prix. Comme son nom l’indique, le nombre d’exemplaires de la ‘limited edition’ est limité, nous vous conseillons donc d’en commander sans plus tarder !

Abonnez-vous à partir de 59€ par an !
Vous recevez 4 numéros classiques et 2 hors-séries

Je m'abonne

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter