Édito

Lisa De Visscher - Rédactrice en chef

Voici un peu plus de trente ans que les Nations unies ont adopté la Convention relative aux Droits de l’Enfant. Ce texte met l’accent sur la protection juridique de l’enfant et sur le droit à l’éducation, aux soins de santé et à un environnement sûr. Au cours des dernières décennies, ce dernier aspect s’est développé en un mouvement explicitement engagé envers la qualité de l’environnement bâti de l’enfant, souvent en concertation avec les enfants eux-mêmes, et avec le soutien du programme Child Friendly Cities de l’UNICEF.

Cela fait à présent plus de vingt ans que le Kinderbüro a vu le jour à Bâle, en Suisse. Cet organisme travaille avec les enfants pour conseiller les pouvoirs publics, les écoles et les institutions publiques, et les soutenir dans la conception et la réalisation d’un environnement adapté aux enfants. Le Kinderbüro est entre-temps devenu un acteur qui compte sur le plan national et qui, grâce à des processus participatifs où les enfants interviennent en qualité d’experts, contribue à créer la ville où les enfants et les adolescents grandissent.

En Belgique – même si le pays n’a pas souscrit au programme international Child Friendly Cities –, dans le sillage d’un climat général privilégiant de plus en plus la participation, plusieurs initiatives visant à impliquer davantage les enfants dans la conception des lieux qui leur sont adaptés dans la ville ont également vu le jour. Il s’avère que c’est indispensable étant donné que la plupart des plaines de jeux, cours de récréation d’écoles, classes de maternelles ou simplement l’espace public sont souvent conçus sans étudier les besoins spécifiques de l’enfant et sans tenir compte des genres. En Flandre et à Bruxelles, l’asbl Jes soutient sous un angle socioculturel des parcours participatifs impliquant des jeunes pour répondre précisément à cette demande. Le Collectif Wauw fait la même chose sous un angle architectural et urbanistique, par le biais d’ateliers. Le résultat est une meilleure notion de ce que doit être une ville adaptée notamment aux enfants.

Dans l’attente d’un véritable Kinderbüro permettant également d’en soutenir la réalisation, nous publions dans ce numéro une série de projets qui créent un environnement stimulant, propice aux jeux et à l’épanouissement des enfants. Une fois encore, on constate que ce qui est bon pour les plus jeunes s’avère également bénéfique pour la collectivité locale et le climat, bref pour la société dans son ensemble. C’est ainsi qu’à la piscine en plein air Flow de Pool is Cool à Anderlecht, la natation devient le « super ciment » qui soude différentes communautés et mobilise tout un quartier. Les espaces récréatifs climatiques de Plusoffice à Heverlee, au-delà d’améliorer la gestion de l’eau dans une Flandre fortement densifiée, offrent à nouveau aux enfants des lieux où jouer en pleine nature. À Ixelles, la maison des jeunes de Carton123 redynamise un quartier quelque peu délaissé et crée de l’espace pour des jeunes qui n’ont parfois nulle part où aller. Et enfin, à Eeklo, la réaffectation d’une église en crèche par Denc-Studio a permis de protéger un patrimoine moderniste dans le respect du climat. Dans chacun de ces projets, le jeu est l’élément central, non seulement en termes de défi spatial, mais aussi en tant que puissant facteur de lien entre les concepteurs et les utilisateurs, entre public et privé, entre la rue et l’école, et surtout entre les adultes et les enfants. Let’s play !

Sommaire

Édito Lisa De Visscher
Opinion Tine Van Herck

Actua
Archiweek – Brussels Architecture Prize Lara Molino
L’architecture fait l’école Lisa De Visscher
Festival de l’architecture 2021 Eline Dehullu
La biennale d’architecture de Venise 2021 Pieter T’Jonck
Carmody Groarke Lisa De Visscher

Projects
Jo Taillieu, Paddenbroek, Gooik Véronique Patteeuw
HBAAT – V+, cinéma, Lille Pierre Chabard

Kids, Let’s Play!
Denc-Studio, BKO Saint-Joseph, Eeklo Eline Dehullu
La nature fait l’école Saskia Vanderstichele
Compagnie-O, De Leerexpert Dullingen, Brasschaat Bart Tritsmans
Agwa, école secondaire Durlet, Anvers Léone Drapeaud
Recherche : espace de jeu et de liberté Sara De Sloover
1010au, MolenWest, Bruxelles Nathalie Cobbaut
Carton123, Malinard, Ixelles Eline Dehullu
Terrains de jeu : des condensateurs sociaux Pieter T’Jonck
Ledroit Pierret Polet, crèche Sainte-Walburge, Liège Carla Frick-Cloupet
Baumans-Deffet – Delincé, crèche, Koekelberg Pauline Malras
Ura, JGE, Etterbeek Jolien Naeyaert

Interview
Pool is Cool Lisa De Visscher

Product news Viviane Eeman

Student
Université d’Anvers : La ville saine Eline Dehullu
UCL LOCI Tournai : L’architecture pour la bio-région Lisa De Visscher
LafargeHolcim Awards : Transforming Collectivity in Belgium Eline Dehullu

#012 Michiel De Cleene

B-ILD Architects, Skate Stage, Blankenberge

Dans A+291 Kids: Let’s Play!, nous avons cherché à savoir comment donner une place aux jeunes dans la ville. Certains d’entre eux, par exemple, veulent faire du skateboard dans les rues ; les riverains, quant à eux, ne veulent pas d’un skate park dans leur jardin. C’est à partir de ce simple constat que B-ild Architecten a conçu le skate park de Blankenberge en 2018. Le résultat est un terrain de jeu multifonctionnel dont les éléments font de ce parc un véritable défi pour les skateurs. Sa forme ainsi que le mélange de béton rouge et gris rompent non seulement avec les conventions traditionnelles, mais permettent également de mieux l’intégrer dans son environnement.

Abonnez-vous à partir de 59€ par an !
Vous recevez 5 numéros classiques et 1 hors-série

Je m'abonne

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter